Pages

“Le temps des utopies” : 1336 jours de lutte

Do Investig´Action, 01 Junho, 2018 


Unilever voulait fermer l’usine de thé “Lipton” du sud de la France. C’est alors que ses salariés l’ont occupée. Après 1336 jours de lutte, ils ont gagné. Depuis 2014, ce sont les ouvriers qui dirigent l’entreprise de façon autonome.

Extrait du film allemand “Le temps des utopies”, présenté à l’occasion du 4ème anniversaire de la victoire des Scop-ti (coopérative française de thés et infusions)

https://www.facebook.com/ZeitfuerUtopien/videos/314728805728126/
1336 (Parole de Fralibs) – Théâtre

Il a fallu quatre ans de lutte contre la multinationale Unilever avant que les ouvriers de Fralib n’arrivent à sauver leur usine et leurs emplois. Dans le contexte actuel d’économie financiarisée, les Fralibs, 40 ans après les LIP, se lancent dans l’aventure d’une nouvelle expérience d’autogestion. Pour que l’humain soit au centre de l’entreprise.
Ils fabriquaient les sachets de thé et infusions Eléphant, ils créent désormais leur propre marque: “1336”; soit le nombre de jours de lutte, entre la fermeture de leur usine en septembre 2010 et la signature de l’accord de fin de conflit en mai 2014, qui leur a permis de lancer la coopérative.

Philippe DURAND rencontre ces ouvriers dans leur usine à lancement de la marque. Il nous raconte cette grande et belle aventure sociale.

A partir d’interviews réalisées avec les ouvriers en mai 2015 dans l’usine de Gémenos, Paris, Ed. D’ores et déjà.

Nenhum comentário:

Postar um comentário