Pages

France. Trois mois d’été pour détruire le code du travail, et les six mois qui suivent pour tout le reste?

Do Alencontre, 10 de julho, 2017
Por Union syndicale Solidaires


Macron qui a récolté sur son programme 24% des voix au premier tour des élections présidentielles et doit son élection au rejet massif du Front National, entend imposer celui-ci et remettre en cause l’essentiel des droits des salarié·e·s en quelques mois.

Le texte d’intention a été envoyé aux organisations syndicales alors que dans le même temps les fuites se succèdent dans les médias.

Au-delà des formules creuses et du dialogue social vu sous le seul angle du nombre d’heures de réunions, il s’agit d’approfondir les réformes entamées par El Khomri et avant elle Rebsamen et leurs prédécesseurs.

Le gouvernement veut aller toujours plus loin dans une politique qui a pourtant largement fait la preuve de son échec, visant uniquement à renforcer la compétitivité et les marges des entreprises au détriment des droits des salarié·e·s, le tout au nom d’une hypothétique relance de la croissance qui ne répond ni à la crise sociale ni à la crise écologique.

Le 29 mai dernier, Solidaires et la petite Boite A Outils organisaient à la Bourse du travail à Paris le premier «Solidaires Social Club» qui avait pour thème «Les tribulations du code du travail en Macronie».

Ci-dessous le trailer de cette soirée ainsi que le débat en trois vidéos.







Nenhum comentário:

Postar um comentário